Fermer

Quand le contrat le plus lucratif, le plus juteux de ta carrière de biographe te tombe dessus, tu dis oui, merci madame, comme vous voudrez madame.

Philippe a du métier, il sait que toute vérité n’est pas bonne à lire. Mais alors qu’il tente de raconter l’ascension vers la gloire de la jeune actrice Laurence Stewart, née Laurence Charier, les fils de la réalité s’entremêlent en un nœud serré. Au bout duquel il risque bien de se pendre, s’il n’y prend garde.

Afficher

Extrait

Je ne recule devant rien. Je prends la commande et livre la marchandise. Je suis un mercenaire à la solde des têtes couronnées.
Je pratique donc les métiers de journaliste, si c’en est encore un, et d’écrivain, ce qui, dans mon cas, relève d’une paisible imposture. Je gagne ma vie en pigeant comme une mouette dans celle des autres. Je répète dans les plus beaux mots que je puisse trouver et avec les plus belles phrases que je sache composer ce que quelqu’un d’autre m’inspire ou me glisse à l’oreille.

J’ai pris un congé sans solde du journal pour écrire la biographie de Laurence. Je ne suis pas sûr d’y retourner. Il n’y a rien d’aussi périlleux que le journalisme ces joursci, à part peut-être le lâcher de taureaux dans les rues de Pampelune.

On en parle

Avec un humour noir hiilarant, l'auteur aborde un thème très actuel : comment départager le vrai du faux à une ère où le culte de la personnalité est valorisé?
– 7 jours

[…] ce roman qui porte sur ce lien aussi fort qu'imparfait unissant les frères et sœurs, aux touches d'humour acéré et aux dialogues vifs, est mené avec doigté et intelligence, tellement qu'on se laisse prendre jusqu'à la fin par ce jeu de chat et de souris plein de secrets et de non-dits qu'on a bien envie de découvrir nous aussi.
– Josée Lapointe, La Presse

En audio

Extrait du livre audio lu par Martin Laroche

Droits vendus en
Français