Fermer

Le saint patron des backpackers

Collection Romanichels

Jérôme, dix-neuf ans, débarque avec son sac à dos en Europe de l’Est pour échapper au purgatoire entre le cégep et l’université. Surtout, il voudrait bien mettre un terme à cette «conspiration» qui le condamne à rester puceau! Mais au lieu de rencontrer la femme de ses rêves, il tombe plutôt sur des énergumènes comme Oliver Strebe, prince de Füssen (Bavière), un ex-néonazi… Puis, à Bratislava, capitale de tout ce qui est louche, il devient l’ami inconditionnel d’un salaud fascinant à la Marlon Brando, Nil; un expatrié aussi bien capable de lui sauver la vie pendant un blizzard que de l’abandonner du jour au lendemain. Quand Nil tue un policier par accident, Jérôme part en cavale avec lui, de Maastricht à Budapest. Il y aura des nuits sous les viaducs, des déserts industriels traversés en béquilles et des coffres de Volkswagen pour échapper aux douaniers. Les fugitifs aboutiront au Backpack Guesthouse où travaille Dania, cette fille parfaite comme un cercle parfait – sauf qu’elle préférera le grand Nil. Le cynique grec, Diogène, ne disait-il pas: «Les autres chiens mordent leurs ennemis, tandis que moi je mords mes amis de manière à les sauver»?

Afficher

Extrait

J’étais un romantique foutu, ma propre grande cause, ma propre tragédie à rejouer toutes ces nuits où je m’endormais en regardant l’autre moitié du lit: toute ma solitude de vieille âme qui m’avait fait écrire des poèmes à la Rimbaud où je pleurais mon amour piétiné par le genre humain! (L’été précédent, j’avais refoulé mon «amour» dans les isoloirs du club Pigalle où Sheila dite la Hongroise rougissait de ma tendresse anormale… Je dois être le seul à lui avoir flatté les cheveux, mordillé les oreilles, à l’avoir serrée fort, fort… Elle me payait des verres, imaginez ça! Une danseuse! Elle me payait des verres. Je devais faire pitié en sacrament.)

On en parle

J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce premier roman étonnant! C’est l’histoire d’une année sabbatique, un roman d’apprentissage, initiatique, philosophique, touchant et drôle. J’ai hâte de voir où l’auteur ira avec ça, ce qu’il fera de ce talent.
– Michel Vézina

Roman d’aventures Thème narratif : avancer en âge Thème narratif : vie intérieure Europe de l’Est

A également écrit