Fermer

Comment expliquer le phénomène du rétrécissement de l’île? Contrairement au monde conventionnel, constitué de 99% de particules réelles, l’île des Pas perdus est composée de 92% de particules imaginaires, ce qui explique son caractère à la fois merveilleux et instable. La diminution des particules imaginaires a donc des conséquences dramatiques: l’île va disparaître. Comme l’Atlantide naguère… Caroline pourra-t-elle rétablir l’équilibre des particules?

Afficher

Extrait

— J’ai vérifié, Caroline. J’ai sorti ma trousse et tous mes instruments. J’ai pris des mesures. J’ai vérifié deux fois tous mes calculs. La preuve est incontestable. Irréfragable! Ce n’est pas un effet d’optique.
— Qu’est-ce que c’est alors?
— Je ne vois qu’une seule explication: l’île a commencé à prendre moins de place. Elle rapetisse…
— Ce n’est pas sérieux, papa. Tu me fais marcher!
— Ai-je l’air d’un plaisantin ou d’un plaisancier? Non… Regarde la baie de Juliette, elle a pris de l’expansion.
— Ce n’est pas l’érosion?
— J’ai fait des tests, et ce n’est pas l’effet du vent ni de la mer. D’ailleurs, la forme de la falaise n’a pas été modifiée. Ses contours sont exactement les mêmes qu’avant. Tout est identique, mais… comment dire?… en plus petit.

Roman dystopique et utopique Roman d’aventures