Fermer

« Nous aurions pu vivre la première lune de miel interplanétaire. Nous aurions dû livrer à Mars son premier orgasme. C’était notre plan secret. Ça vous surprend ? »

La commandante Andréa Chang vit toujours, mais sa copilote, la vitale et lumineuse Maïa, n’est plus, et la galaxie semble soudain bien vide. Comment expliquer au centre de contrôle l’amour entre deux astronautes, leur capacité à transformer toute épreuve en équation, leur aptitude à sublimer la mort ?

Une nouvelle se déroulant dans l’univers dystopique mis en place dans le roman Valide de Chris Bergeron.

Afficher

Extrait

Notre premier devoir était donc de ne former qu’un bloc uni et solide. Ne nous reprochez pas alors d’avoir pris notre mission trop à coeur. À force de nous appliquer à la synchronisation de nos actions, de nos gestes, nous commencions à croire que nous étions devenues indivisibles. Silvaetchang.

Nous aurions pu vivre la première lune de miel interplanétaire. Nous aurions dû livrer à Mars son premier orgasme. C’était notre plan secret. Ça vous surprend ?

A également écrit