Fermer

À propos

Définie avant tout par la qualité et l’éclectisme de son catalogue, la maison, sous la direction éditoriale de Myriam Caron Belzile, publie des œuvres de fiction et d’analyse émanant d’auteurs et d’autrices à la recherche de sens. 

Depuis 2013, XYZ propose la collection Quai no 5, dirigée par Tristan Malavoy-Racine. On s’y embarque aimanté par ce que l’horizon transporte et tout ce qui nage sous la surface des choses.

Une page d’histoire

Au printemps 1985, Gaëtan Lévesque et Maurice Soudeyns lancent XYZ. La revue de la nouvelle, consacrée à la prose narrative brève. Dès l’automne paraît un premier ouvrage, Le jeu sans fin d’André Marquis, sous la bannière de XYZ Éditeur, qui avait pour vocation d’être un prolongement de la revue.

Sous la direction d’André Vanasse, qui s’associe à Gaëtan Lévesque en 1990, la collection Romanichels est créée, accueillant une nouvelle génération d’auteurs qui ne tardera pas à s’imposer.

En 2009, le Groupe HMH se porte acquéreur de la maison, dorénavant nommée les Éditions XYZ, avec l’intention d’appuyer son développement. Quatre ans plus tard, la collection Quai no 5, dirigée par Tristan Malavoy-Racine, voit le jour et devient l’hôte d’œuvres de fiction étonnantes et affirmées, remportant depuis un accueil enthousiaste de la critique et des jurys littéraires.

Au fil des ans, la maison a contribué à faire fleurir le paysage littéraire québécois en publiant des œuvres qui feront date, dont des romans de Yann Martel, Jocelyne Saucier, Jean Désy, Sergio Kokis, Bruno Roy, Marie-Renée Lavoie, Christian Mistral, Madeleine Ouellette-Michalska, Claude Jasmin, Carl Leblanc, Louise Dupré et plusieurs autres qui se verront traduits en plusieurs langues.

À ce jour, XYZ évolue et se transforme, à l’image de son lectorat curieux et friand de nouvelles audaces littéraires; mais toujours, la maison reste fidèle à son mandat premier : accompagner des auteurs et autrices dans le déploiement de leur plein talent, de leur vaste imaginaire.