Fermer

Pense à mon rendez-vous est un recueil de dix nouvelles dont les personnages principaux, des femmes âgées de 13 à 88 ans, voient la mort surgir dans leur quotidien: dans les pages d’un roman écrit par un ancien amant, dans une lettre d’adieu abandonnée sur la table du salon, dans le souvenir d’un amour de jeunesse… Rien de lugubre, cependant, dans ces nouvelles troublantes de vérité, tout en finesse, écrites dans une prose lumineuse qui nous réconcilie presque avec l’ultime rendez-vous.

Afficher

On en parle

Ces récits témoignent d’une maîtrise: leur facture soignée […] révèle une série de portraits attachants. L’auteur sait décrire les lieux et personnages, les faisant vivre dans une quotidienneté habitée de musique et de rêverie, comme pour mieux conduire son lecteur à l’inévitable.
– Jacques Allard, Le Devoir

[…] la plupart de ses récits sont convaincants, fort bien écrits, et — paradoxalement, mais c’est le paradoxe même de toute écriture sur la mort — très vivants.
– Gilles Marcotte, L’actualité

Un recueil assez particulier sur la mort qui fauche en silence et aveuglément, sujet obsédant s’il en est qu’Hélène Rioux traite avec une rare intensité.
– Gilles Crevier, Journal de Montréal

[…] celles qui ne craignent pas un sujet aussi grave découvriront une nouvelliste talentueuse et ironique, à l’écriture souvent admirable, et très habile à dépeindre «les atmosphères particulières que la mort recrée lorsqu’elle se manifeste».
– Francine Bordeleau, La Gazette des femmes

Dix nouvelles, presque autant de bijoux ciselés dans une langue remarquable: rendez-vous difficile à refuser que celui que propose Hélène Rioux.
– Gaétan Bélanger, Nuit blanche

Anglais