Fermer

Par Peter Behrens

Texte original en anglais traduit par Isabelle Chapman

Billy Lange naît en 1909 sur l’île de Wight, où son père est skipper pour le compte d’un riche baron juif allemand. Enfant, il est fasciné par la fille du baron, l’insaisissable Karin von Weinbrenner. Après la Première Guerre mondiale qui contraint la famille Lange à émigrer, le hasard réunit de nouveau Billy et Karin sur la propriété du baron, près de Francfort. Dès lors, au fil des ans, tandis que la société perd ses repères moraux et que l’Allemagne marche vers le second conflit mondial, ils se découvrent des passions communes: le jazz, la vitesse, un tenace rêve d’évasion… Et, face à la montée du nazisme, aux traitements infligés au baron et à son entourage, les deux jeunes gens sont taraudés par une même question: faut-il rester ou se résoudre à fuir?

Entrelaçant les souvenirs de Billy – son enfance anglaise, l’emprisonnement de son père soupçonné d’espionnage, le refuge dans une Irlande secouée par l’IRA, la fuite en Allemagne, l’entre-deux-guerres où se mêlent insouciance et signes annonciateurs d’un nouvel ordre des choses –, Peter Behrens offre un éclairage subtil et une fine compréhension de la «Grande Histoire».

Brillamment construit, profondément émouvant, Les insouciants est une histoire d’amour, une épopée historique et une réflexion lucide sur la violence et la chute de l’Europe du XXe siècle. Un roman magistral.

Afficher

On en parle

Behrens est un écrivain à la plume belle et poétique. Sa maîtrise de l’époque et de ses impératifs, instant après instant, est impressionnante. Tout, dans les détails, dans les petits riens de l’intimité, est magnifique.
– Jason Sheenan, NPR

Behrens capture, avec beaucoup de brio et d’intelligence, la naïveté du narrateur et l’antisémitisme latent de l’époque.
– Dennis Bock, The New York Times Book Review

Une imagination débordante... Cet ambitieux roman offre une vue panoramique d’un continent et une vue microscopique de deux individus oscillant précairement dans l’entre-deux-guerres... Le portrait renversant d’une intimité.
– Margaret Flanagan, Booklist

Behrens, à partir de fragments tirés de la vie de son père et mélangés à la fiction, s’intéresse à un pan de l’histoire déjà bien représenté, mais on y trouve de nouvelles voies grâce à la profondeur de ses personnages, à la force de son récit et à la touche poétique de sa prose. Les insouciants est une méditation sur l’identité et l’appartenance, et une histoire d’amour dans laquelle on aime se perdre...
– Ian McGillis, The Gazette

Roman historique Roman se déroulant durant la Première Guerre mondiale Roman se déroulant durant la Seconde Guerre mondiale Fiction : traduction Thème narratif : amour et relations Angleterre Allemagne Première moitié du 20e siècle, d'environ 1900 à 1950