Fermer

Bilodo est un facteur indiscret. Parmi la paperasse sans âme qu’il distribue, il lui arrive de trouver des lettres qu’il apporte chez lui, qu’il ouvre à la vapeur, et desquelles il fait des copies pour ses archives avant de les livrer à leurs destinataires légitimes, les citoyens de Saint-Janvier-des-Âmes. Parmi eux, on retrouve Gaston Grandpré – qui entretient une relation épistolaire avec la mystérieuse Ségolène – et Tania, la serveuse du Madelinot, le restaurant où Bilodo et ses collègues se retrouvent. Un jour d’orage, leurs vies vont être bouleversées et ce sera le début d’une histoire marquée par l’imagination et le rêve, mais aussi frappée par le destin tragique de l’Homme voué à un éternel recommencement.

Afficher

On en parle

Doté d’une grande force d’imagination, Denis Thériault se révèle être un fabuleux conteur. On est touché par cette écriture vraie, riche, imaginative, coquine et lyrique. On tombe sous le charme de cette candeur, de cette innocence rusée.
Le Devoir

Lauréat
Prix littéraires Canada-Japon 2006
Littérature moderne et contemporaine Thème narratif : amour et relations Montréal