Fermer

Un triste dimanche après-midi. Raoul observe Robert, son fils, qui joue du piano pendant qu’Yvette, son trésor adoré, sanglote d’amour en lisant son auteur russe préféré. Il suffira d’un pina colada, d’un ancien ami et du renflement dans son maillot pour que son existence ressemble enfin à une vraie tragédie. La croix du Nord, pour le plaisir, la souffrance et le sourire!

Afficher
Lauréat
Prix littéraires du Gouverneur général 1991
Roman abordant la vie familiale Thème narratif : vie intérieure Relatif aux personnes homosexuelles, lesbiennes et bisexuelles