Fermer

De Mumbai à Madurai

L'énigme de l'arrivée et de l'après-midi
Collection Romanichels

On avait pourtant prévenu l’auteur, invité à un colloque dans le sud de l’Inde: ce pays ne ressemblerait à rien de connu. On n’en revient pas!

Il ne suffisait pas d’avoir lu des livres, il fallait y aller pour découvrir des dieux étranges, d’effroyables fakirs, des hommes dans leur dhoti façon Gandhi et des femmes dans leurs saris multicolores, des banians aux allures de cathédrales, des singes sournois ou philosophes, des temples bonbons, des dignitaires enturbannés, un éléphant ou un rat à l’occasion, des bambins qui mendient, des zébus aux cornes peintes et les bus colorés et cabossés, les rickshaws aux coups de klaxon compulsifs, le marché où nourriture et pourriture se font concurrence, sans oublier les fleurs omniprésentes, les succulents fruits et les épices: girofle, anis, cardamome, cumin, fenugrec, curcuma, nigelle...

On cherchait ce pays-là dans le temps, parti des vieux pays, on est arrivé au Canada…

Le voyage en Inde est encore et toujours un voyage dans le temps, où l’homme de l’électronique côtoie l’homme des cavernes, où l’apsara dans la pierre regarde de haut les gamines d’Arundhati Roy, où vous êtes Marco Polo ou Aishwarya Ray ou un collègue de Kamaraj University ou un Tata ou un cobra ou une orchidée… Non, on n’en revient pas, on arrive tout juste…

Afficher

Extrait

Sur le bateau qui nous amène à l’île d’Éléphanta, un gamin joue à pêcher de gros poissons, mime le lancer, l’attente et même l’impatience, puis le ferrage avec les saccades, actionne le moulinet, remonte sa prise imaginaire. Des bouts de mon enfance me reviennent, crapauds et crapets-soleils. La mère de notre pêcheur l’enjoint de ne pas se pencher par-dessus le bastingage.

De rares et discrets ronds dans l’eau toxique, moirée du mazout des pétroliers géants venus du golfe Persique, signalent que le fretin, contaminé mais résilient, vient chercher, le pauvre, une goulée d’air, mais l’air est à peine plus recommandable.

Que peut Cyrulnik pour aider ces poissons?

Je vois un casque de moto qui flotte, dodeline, semble dire oui à la manière indienne. Je ne rêve pas. Le motard se trouve peut-être dessous? John Gardner? Mom Boucher? Coluche!

Histoires vécues : généralités Récits de voyages Inde