Fermer

« La réalité, cette salope qui court vite, me rattrape. »

Philo Flynn aime quand ça claque, quand ça dérape. Coûte que coûte, elle veut qu'on l'aime fort: il faut nourrir la bête qui lui dévore le cœur. Tant pis pour Tania. Tant pis pour papa. Tant pis pour les gars trop gentils et surtout, surtout, tant pis pour Philomène.

Afficher

Extrait

Viens ici, petit malcommode, danse, danse, prends-moi dans tes bras câlins, dis-moi que les diamants sont éternels, dans l’oreille dis-le-moi, chatouille-moi jusqu’à la racine des cheveux avec ta voix incendiaire.

Partager une cigarette avec Jeffrey Hudon est une très belle chose. Fumer à l’intérieur est une très belle chose. Boum, boum que c’est beau.

On en parle

Percutant, violent, cru, ce livre qui prend aux tripes se lit d’une traite, comme une urgence. [...] Sans dentelle ni fioriture, mais avec une écriture qui sait être très imagée et poétique, Lemieux raconte avec beaucoup d’acuité une génération pour qui la demi-mesure ne semble pas une option. [...] Fort et puissant.
– 
Iris Gagnon-Paradis, La Presse, 12 septembre 2019

En vidéo

Entrevue avec Eve Lemieux