Fermer

Par Richard Wagamese

Texte original en anglais traduit par Lori Saint-Martin et Paul Gagné

Enfermé dans un centre de désintoxication, Saul Cheval Indien touche le fond et il semble qu’il n’y ait plus qu’une seule issue à son existence. Plongé en pleine introspection, cet Ojibwé, d’origine Anishinabeg du Nord ontarien, se remémore à la fois les horreurs vécues dans les pensionnats autochtones et sa passion pour le hockey, sport dans lequel il excelle. Saul, confronté aux dures réalités du Canada des années 1960-1970, a été victime de racisme et a subi les effets dévastateurs de l’aliénation et du déracinement culturels qui ont frappé plusieurs communautés des Premières Nations. Avec empathie et perspicacité, Richard Wagamese brosse le portrait d’un homme broyé par son destin et, plus largement, d’une génération d’autochtones victimes de leur époque et du déclin de leur culture.

Afficher

On en parle

Une œuvre d’art inoubliable.
National Post

Des pages de pure grâce.
Winnipeg Free Press

À la fois choquant et hors de l’ordinaire, précieux et vrai.
Globe & Mail

Littérature moderne et contemporaine Thème narratif : questions sociales Fiction : traduction Populations indigènes/autochtones Ontario Seconde moitié du 20e siècle, d'environ 1950 à 1999 D'environ 2000 à 2009 Relatif aux Amérindiens