Fermer

Hugo Léger

Saint-Lambert

Après avoir étudié la sociologie, Hugo Léger s’est adonné au journalisme, collaborant notamment au Devoir, à L’actualité et au Elle Québec. Est venu le jour où il a fait le saut en publicité, désireux d’enfin en finir avec la chanson de Chef Boyardee qui lui trottait dans la tête depuis l’enfance. Après un bref passage chez Cossette, il est entré en 1994 à l’agence Bos, désormais DentsuBos, dont il a été le vice-président création.

Aujourd’hui libre comme l’air, il pige à droite et à gauche, et continue de raconter des histoires à qui veut bien les lire ou les entendre. « Parce que je ne sais rien faire d’autre. »